Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

lundi 7 avril 2014

Apphia joue et chante Nina


Apphia, c'est Apphia Campbell, actrice et chanteuse de Floride, 29 ans, venue à Shanghai en 2009. Nous l'avons entendue chanter à plein de reprises au Cotton Club.

 Un bout d'essai tiré de "For Colored Girls who have considered suicide
when the rainbow is enuf" de
Ntozake Shange

Nina, c'est la grande Eunice Kathleen Waymon (plus connue sous le nom de scène de Nina Simone),  pianiste américaine, chanteuse, compositrice et militante pour les droits civiques aux États-Unis.

Nina Simone en 1976 au Montreux Jazz Festival :
Backlash Blues

Elles auraient eu des choses à se dire si cette dernière ne nous avait pas quittés en 2003. Apphia a écrit et joué une pièce pour nous rappeler que Nina Simone était une grande parmi les grandes et nous dire combien elle l'admirait. Comme l'écrit un journal new-yorkais à propos du spectacle : "étrange qu'une pareille perle ait vu le jour à Shanghai".


Nous y étions en mai dernier, nous avons aimé, nous avons été touchés, comme tous ceux qui ont eu le privilège d'y assister à l'une des huit représentations ou à celles de New-York pendant l'été ou encore à Shanghai en automne.


Les moments-clés de la vie de Nina Simone ont été abordés avec respect. Son enfance dans une famille religieuse pauvre. Douée très jeune pour le piano, elle désirait à l'origine devenir une pianiste classique, mais les préjugés raciaux ont eu raison de ses ambitions. Son parcours musical a changé de direction lorsqu'elle s'est vu refuser une bourse d'étude. Elle a chanté le jazz, le blues, la soul, le gospel, la chanson (même française)... Après vingt ans de scène, elle s'est engagée dans le mouvement de défense des droits civiques et sa vie a changé de direction une fois de plus. Sa musique a été très influente dans la lutte pour l'égalité des droits que mènent les Noirs à cette période aux États-Unis. Puissante, elle a été une source d'inspiration pour cette génération et continue de l'être pour celles qui suivent.


Une biographie d'elle nettement plus détaillée se trouve ici . Le site officiel de l'artiste est ici.

video

Puisque nous avions tous applaudi son spectacle et que les critiques avaient été dithyrambiques, Apphia a décidé d'emmener "Black is the color of my voice" à l'Edinburgh Festival Fringe cet été, un festival artistique qui a lieu chaque année en août pendant trois semaines, actuellement le plus important festival artistique du monde. L'aventure coûte beaucoup d'argent. Pour cette raison, elle s'est entourée de musiciens du JZ Club et du Cotton Club pour organiser deux concerts afin de financer son projet. Ils se sont appropriés des chansons de Nina Simone pour une audience conquise et comblée. La salle était bourrée à craquer, nous avons passé une magnifique soirée.

video


video

Apphia et Nina méritent de réussir ce pari. Bonne chance !




video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire