Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

lundi 26 mai 2014

Musée Long : le plus grand musée privé de Chine

The Long Museum West Bund. Photo: 吴俊泽
L'inauguration du second Musée Long (Dragon) a eu lieu le 28 mars dernier, dans un quartier "en devenir ",  West Bund . Le premier à Pudong, que je n'ai pas vu, avait été ouvert en décembre 2012.

 
















Il aura fallu à peine plus d'un an pour construire le musée Long, signé de l'architecte chinois Liu Yichun de l’Atelier Deshaus, de 33 000 m2 (dont 16 000m2 de surface d'exposition),  dans ce qui se nomme Xuhui Riverside development, qui abrite déjà le Musée Yuz du colectionneur sino-indonésien Budi Tek et bientôt le siège asiatique des studios DreamWorks.

Sur les bords du Huangpu


Depuis la promenade qui longe le fleuve


























On a conservé certaines caractéristiques pour rappeler
le passé industriel du quartier : pour nourrir une centrale à charbon,
une paire de trémies portuaires, "grues" statiques
jadis utilisées pour  délester de leur chargement les barges
qui continuent à glisser le long de ce tronçon de la rivière Huangpu.

video

Les avis sont partagés. Oui à la présence audacieuse de tout ce béton gris et lisse, ponctué par des fenêtres blindées de tôles grillagées. Non, vraiment non, tout ce gris, tout ce béton lisse est insupportable. Oui à l'espace, en deux volumes, oui à l'espace d'accueil à double hauteur dominé par des galeries lumineuses. Non, " [...] dès l’entrée, le visiteur se sent écrasé par l’  " hénaurme " volume - oui il y a de l’Ubu dans ce lieu improbable – et l’absence d’harmonie avec la plupart des pièces présentées. Mais surtout, une fausse bonne idée tue définitivement le geste voulu j’imagine par les commanditaires et l’architecte. Ce dernier a imaginé une déclinaison à sa façon d’un style que l’on peut qualifier de " à la Ando ", en imposant à l’intérieur de tout l’édifice, à l’exception du sous-sol, des murs en béton brut qui sont la marque de fabrique du grand architecte nippon. Erreur fatale : les peintures accrochées à même ce mur perdent quasiment toute leur matière et leur substance. Elles se voient d’autant plus laminées que l’éclairage est incertain.[...] " (Mediapart, Shanghai : le Dragon terrassé par le Poulet, Claude Hudelot)



 












Une grande partie du musée est souterraine , invisible de l'extérieur. 
Des
vitrines abritent les précieux artefacts de la riche collection
du musée , dont des manuscrits anciens et des dessins d'oiseaux rares.


















S'il y a bien quelqu'un qui est mal placé pour parler d'art c'est bien moi, souvent j'aime ou je n'aime pas, avec peu de nuances et pas grand chose pour justifier mes goûts. Il en va de même pour les lieux, j'aime / j'aime pas. A Shanghai, j'ajoute une icône "je ne sais pas si j'aime, mais je suis bluffée", sur laquelle je clique en ce qui concerne ce musée et sa situation au bord du Huangpu. Un peu moins pour s'y rendre, en tous cas la première fois.


Xu Bing. Art for the People
 



Il fallait de la place, beaucoup de place pour abriter la vaste collection de Liu Yiqian et son épouse Wang Wei.  

Comment devient-on collectionneur d'art ? Liu Yiqian en quittant l'école à 14 ans a commencé par faire fortune dans la vente de sacs à main et de valises. A 27 ans, il a acquis une participation de 100RMB dans une entreprise proche de l'échoppe de ses parents qui s'est transformée en un an en 10 000RMB, qu'il a investis dans la finance et l'achat d’œuvres d'art.
A 50 ans, ce père de 4 enfants a une fortune estimée à 1,7 milliards de US$.
Il déclare volontiers qu'il est le carburant de la machine, son épouse Wang Wei la machine, choisissant les œuvres. Lui-même est très porté sur les antiquités chinoises, Wang Wei sur l’art moderne et contemporain, celles de Madame dans ce second musée, le premier accueillant celles de Monsieur.





















La première exposition est intitulée : " Re-View: Opening Exhibition of Long Museum West Bund ". Sous le commissariat principal de Wang Huangsheng, elle est divisée en trois sections. Elle présente plus de 300 travaux de 200 artistes, choisis dans la riche collection de Wang et Liu, et se déroule jusqu’au 30 juin.

Yue Minjun, On the Lake
Qiu Xiaofei, Title Page of a Photo Album

Ouverture : 10.00-18.00
Admission : 50RMB
Téléphone : 6422 7636
Métro : Longhua Zhong Lu
Adresse : 3398 Longteng Avenue, près de Ruining Lu, Xuhui
Adresse en chinois :  徐汇区龙腾大道3398号, 近瑞宁路
Site : http://www.thelongmuseum.org/html/index_en.html##

Liu Ye, Mondrian at Noon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire