Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

vendredi 23 mars 2012

Amy, Matt, Nury et les autres

J'aime bien voir et écouter comment les gens parlent d'eux-mêmes ou de ce qu'ils ont créé. Les présentations littéraires ou les lectures publiques sont parfois de bonnes découvertes. Il y a ceux qui se regardent les mains tant qu'ils ne peuvent se plonger dans la lecture de leur création, ceux qui expliquent en détail pourquoi et comment ils en sont arrivés là, ceux qui sont envoyés par leur éditeur pour faire la promotion de leur bouquin et qui écrivent mieux qu'ils ne parlent, ceux qui parlent peut-être mieux qu'ils n'écrivent, toute une panoplie...


Quand le programme du festival de littérature de Shanghai est sorti, j'étais malade, ce qui fait que je n'ai pas pu me rendre illico sur le site ad hoc pour acheter des billets. Tout en haut de ma liste : Amy Tan parce que j'ai beaucoup aimé "Le club de la chance" (en livre et en film) et "La Femme du Dieu du feu" et Matt Groening, parce que c'est le papa des Simpsons. Et bien sûr, quand j'ai rallumé mon ordinateur, tous les billets étaient vendus. Dommage !

La liste d'auteurs était longue, j'ai un peu lu et ai jeté mon dévolu sur Nury Vittachi, que je ne connaissais pas du tout, mais dont le titre de la présentation était "Visionary Voyage" et me tentait bien.




Il y a des dimanches où on ferait mieux de rester au lit plutôt que de sauter dans un métro à 9 heures du matin ! C'était le cas dimanche passé. J'ai bien trouvé l'endroit, je n'avais pas oublié mon billet, j'ai même eu droit à un café, jusque là, pas de souci. C'est quand le gentil monsieur a fait sa présentation que j'ai eu des doutes, puis de la consternation.

Voyons plutôt : small talk pour commencer, d'accord. Petit sondage, nous devions lever la main, toujours d'accord. Une histoire, suivie d'une autre histoire, plutôt bien racontées. J'attendais qu'il enchaîne sur le voyage promis. Mais rien. Si ! Un concours entre 2 équipes. Ce n'est pas parce que je ne connaissais pas tous les titres des Harry Potter, ou que je n'ai pas su nommer 3 titres de chansons de Justin Bieber que j'ai trouvé nul. Je connaissais la capitale du Canada et le nom du président chinois et mon équipe a gagné. Mais 10 questions par équipe, est-ce que ce n'était pas un peu du remplissage ? Et surtout, il m'a semblé que nous n'avions pas dépassé le stade de l'introduction. Pas de voyage, sinon en métro !

J'étais frustrée... particulièrement quand ma voisine m'a dit, à la fin : "Il est génial !" Peut-être que j'aurais dû lire son bouquin. Si "ma" librairie n'avait pas épuisé son stock, je jure que je l'aurais fait. Et j'aurais été fâchée. Ou je l'aurais trouvé "génial", qui sait ?


video

Comme il a l'air d'être un habitué de cet événement annuel, je sais déjà où je n'irai pas l'année prochaine. Et j'espère qu'Amy Tan reviendra car je viens de visionner une présentation de 20 minutes qu'elle a faite sur la créativité et c'était drôlement bien emballé.


Bon, il nous a offert un de ses livres à l'issue de la présentation. Mais on ne m'achète pas comme ça !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire