Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

vendredi 14 septembre 2012

Vivre à la dure

En été, quand il fait chaud, il fait vraiment chaud
Chaud débat à la rentrée scolaire : est-ce que les salles de classe doivent être rafraîchies en été et chauffées en hiver ou est-ce que les gosses doivent s'habituer à la dure réalité de le vie ?

Il faut savoir que la Commission scolaire de Shanghai a interdit à toutes les écoles publiques primaires et secondaires d'avoir des systèmes de refroidissement de la température (AC) en été et chauffage en hiver, souvent le même appareil. Les officiels ont décrétés que modifier les températures artificiellement peut nuire au système immunitaire des enfants et augmenter leur fragilité.

Notre AC / chauffage (au plafond).
C'est la plante qui n'est pas très contente !
Bien des parents sont mécontents, hivers de plus en plus froids, étés de plus en plus chauds et leurs chères têtes noires sont congelées ou cuites, selon la saison. Inhumain, voire cruel. D'autant plus que quand la Commission scolaire se réunit, ses membres se retrouvent dans une pièce dont la température a été modifiée artificiellement.

En hiver, quand il fait froid, ça caille...
Glaçons et neige au menu


Voyons, les avantages et les inconvénients de ces modifications artificielles...

Pour

  • Au moins des ventilateurs en été, c'est insupportable de rester assis pendant huit heures par une telle chaleur. Et les uniformes sont bien trop chauds, les enfants suffoquent.
  • En hiver, les gosses assis près des fenêtres sont congelés.
  • Les enfants pourraient apprendre les économies d'énergie autrement, sans souffrir.
  • Si le but est d'étudier, il faut offrir un cadre adéquat.
  • "Nous ne sommes plus à une facture près," commente une mère, "nous devons déjà couvrir tellement de frais scolaires. Au moins nous saurions ce que ceux-ci représentent!"

Contre

  • Les enfants doivent apprendre à vivre dans un environnement qui tient compte des économies d'énergie.
  • Il y a plus de 1500 écoles à Shanghai. Installer des systèmes de chauffage/refroidissement occasionnerait d'énormes frais, un investissement peu rentable pendant les vacances scolaires.
  • Les parents devraient encore prendre en charge des frais supplémentaires. Ce serait mieux d'améliorer les cantines scolaires d'abord.
  • Avec les systèmes électriques existants, ajouter des appareils pourrait s'avérer dangereux.
  • A force d'être au chaud en hiver, les enfants seront sujets aux rhumes.
video

Difficile de savoir qui a raison, qui a tort, c'est tellement culturel. J'ai été habituée à avoir chaud chez moi, même quand le thermomètre passait gaillardement sous 0°C et qu'il neigeait dehors. Pour des raisons "écologiques", il y a quelques années, nous avons descendu la température à 21°C; je me souviens avoir grelotté pendant un bon mois, pelotonnée sous une couverture quand j'étais inactive. Et puis je me suis habituée. Maintenant quand je retourne en Suisse en hiver, je suffoque, je dors mal... J'ai montré des photos de Suisse à mon amie Kelly. Lorsqu'elle a vu celles d'une fête de Nouvel an, juste après avoir vu des paysages enneigés, sa première réaction a été que nous étions tous en tenue d'été en plein hiver, que j'ai justifiées en précisant que nous étions à l'intérieur. "Je sais, j'ai vu !" Et moi, je comprends sa réaction. Mon premier hiver ici a été terrible à l'intérieur. J'ai claqué des dents et enchaîné rhume sur rhume. Le deuxième m'a paru beaucoup plus tolérable.

Il me reste toutefois des questions :
  • Est-ce que Mao avait raison d'interdire toute forme de modification de la température au sud du Yantsé ? Reviendra-t-on à cela ?
  • Est-il normal de se balader chez soi en t-shirt en plein hiver ?
Dans ma classe de chinois, chauffage à fond...
et tout de même pas si chaud que ça


2 commentaires:

  1. La video est très bien! Mais effectivement, je pense que nous chauffons beaucoup chez nous, nous prévoyons également une énorme couche d'isolation à nos façades... Et je suis la première ceci dit à me plaindre du froid, ahah!

    RépondreSupprimer