Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

vendredi 16 septembre 2011

Avril 2011 : La Grande Muraille

Extraits de Chine, la Grande Muraille de J. Schutz

video
video
video

Badaling, comme dit dans ce documentaire, c'est là que tous les touristes vont, pas tellement parce que c'est plus beau, mais c'est l'endroit le plus proche de Beijing; on peut donc emballer l'affaire en un demi-jour et mettre une coche dans la case "fait". C'est aussi la portion de la Muraille la plus sûre puisqu'elle a été refaite, pas trop raide non plus.


Alors nous, gens de la montagne, nous préférons nous rendre à Mutianyu, une bonne alternative au site bondé de Badaling. Il est en effet très bien aménagé mais l'affluence y est moindre car il est moins bien desservi. Pas besoin de s'encorder non plus. A 90 km au Nord de Beijing cette section de granit a été édifiée sous les Ming sur un mur construit plus tôt par les Qi du Nord au milieu du sixième siècle. En 1404, les Ming construisirent une porte permettant aux soldats de passer d'un coté à l'autre de la muraille. Cette partie du mur a été rénovée en 1983 afin de promouvoir le tourisme.

Mais bien sûr qu'on visite de manière civilisée.
Par contre, pas trop envie de conduire...
Le télésiège pour monter, le toboggan pour descendre,
quelle bande de paresseux !

Construite principalement en granit, la muraille est haute de 7 à 8 mètres et son sommet est large de 4 à 5 mètres. Comparée aux autres sections de la Grande Muraille, la section de Mutianyu possède des caractéristiques de construction uniques :
  • Les miradors sont placés densément le long de cette section de la muraille : 22 miradors sur 2 250 m.
  • À la fois les parapets intérieurs et extérieurs sont crénelés, donc il était possible de tirer sur les ennemis des deux côtés. Cette caractéristique est très rare sur les autres segments de la Grande Muraille.
  • La passe de Mutianyu est composée de trois miradors, un grand au centre et deux plus petits de chaque côté. Sur la même terrasse, les trois miradors sont reliés les uns aux autres à l'intérieur et composent une structure rarement vue dans tous les secteurs de la Grande Muraille.


 

















En outre, cette section de la Grande Muraille est entourée de bois et de ruisseaux qui couvrent 90% de la surface.



Et encore ...
  • On prête à la Grande Muraille la réputation d'être le plus grand cimetière du monde. Environ 10 millions d'ouvriers sont morts pendant les travaux. Ils n'ont pas été enterrés dans la muraille elle-même mais dans ses environs immédiats.
  • Pendant la Révolution culturelle, les rebelles et les gardes rouges s'en prenaient aux monuments et aux lieux de culte : plusieurs briques de la Grande Muraille de Chine furent enlevées pour construire des porcheries.
  • Depuis 1987, la Grande Muraille de Chine est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO sous le numéro 438.
  • Le 7 juillet 2007, la Muraille a été désignée comme l'une des Sept nouvelles merveilles du monde par un organisme non officiel et à caractère commercial (NewOpenWorld Foundation).
Visite du site en panophotograhies, des images sphériques immersives et interactives (si, si, la maison ne recule devant rien).

2 commentaires:

  1. Assez fou cette muraille! On pouvait la voir jusqu'à tellement loin sur les montagnes, incroyable!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai profité de cet article pour revoir le documentaire mentionné sur la Grande Muraille. Il parle davantage de sa partie nord-ouest avec des bouts qui s'enfoncent dans le désert. Et maintenant que j'en ai vu la partie "touristique", j'aimerais bien attaquer une autre facette de la Grande Muraille.

    RépondreSupprimer