Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

dimanche 9 septembre 2012

Nanjing


Nankin ou Nanjing (南京 ; littéralement « capitale du Sud », par rapport à Pékin, « capitale du Nord ») est la capitale de la province chinoise du Jiangsu. La ville compte aujourd'hui plus de huit millions d'habitants. Elle a joué un rôle considérable dans l'histoire chinoise. La prise de la ville par les Japonais en 1937 s'accompagna d'un massacre de grande ampleur.


Nanjing est situé dans une des plus grandes zones économiques en Chine, le delta du Yangtsé. Ce fleuve coule à la partie ouest de la ville de Nanjing intra-muros. Elle est située à 300 kilomètres de Shanghai, 1 200 kilomètres de Pékin, 1 400 kilomètres de Chongqing.


Nanjing a un climat subtropical humide, sous l'influence des moussons d'Asie de l'est. Les saisons sont différenciées, avec des étés très chauds et de la pluie tout au long de l'année. La température moyenne est de 15,7 degrés Celsius, avec des records de 43 degrés et -16,9 degrés. Il y a en moyenne 117 jours de pluie par an. La saison meiyu (梅雨, pluie des prunes) a lieu de mi-juin à fin juillet. D'après l'office du tourisme local, la meilleure période se situe entre septembre et novembre.


Nanjing est une des plus anciennes villes de la Chine du Sud. Selon la légende, Fu Chai, le seigneur du pays de Wu, a fondé le premier site de la ville, Yecheng (冶城) en 495 av. J.-C. Depuis, de nombreuses destructions et reconstructions ont marqué l'histoire de Nanjing.

Nanjing est devenue une capitale en 229, alors la capitale de la Chine du Sud durant la période de division Nord-Sud, jusqu'à ce que la dynastie des Sui réunisse la Chine et détruise toute la ville.


La ville a été reconstruite durant la dynastie Tang, et redevint capitale durant le règne épisodique du royaume des Tang du Sud (937-975).  Après l'invasion mongole, la ville fut consolidée en tant que pôle technologique textile. Après s'être imposé comme vainqueur suite aux divisions de la période des guerres entre seigneurs de la fin de la dynastie Yuan, Zhu Yuanzhang, le fondateur de la dynastie Ming, établit de nouveau la capitale à Nankin en 1368, adoptant pour la première fois son appellation moderne, Nanjing (Nankin). Il construit ce qui s'avérait être la plus grande ville du monde à l'époque, avec 200 000 ouvriers qui achevèrent ce projet au bout de 21 ans. La muraille actuelle de Nanjing date de cette période : c'est la plus ancienne muraille urbaine du monde qui subsiste encore.

Une muraille à cinq niveaux, longue de plus de 33 km, est
la plus longue jamais bâtie au monde. Il en subsiste encore
les deux tiers. Ici la porte Zhonghua au sud.

Pendant la dynastie Qing (1644-1911), La région de Nanjing s'appelait Jiangning, et servit de siège au gouvernement du vice-roi Liangjiang. Nankin fut la capitale du royaume Taiping au milieu du XIXe siècle, rebaptisée Tianjing (天京, « capitale du Ciel ») à cette occasion. Quand le général Zeng Guofan reprit la ville en 1864, un massacre de grande ampleur eut lieu : 100 000 personnes périrent en combattant ou en se donnant la mort.

Un tombeau Ming...
... bien gardé
En 1911, le soulèvement de Wuchang à Wuhan marque le début du succès de Sun Yat-sen qui a lancé avec le Kuomintang une révolution de certaines élites, renversant la dynastie Qing et fondant la République de Chine en 1912, avec Nanjing comme capitale ; c'est la période dite de la République de Nankin. La capitale fut ensuite déplacée à Pékin. En 1928, Tchang Kaï-chek prend le pouvoir du Guomindang et établit de nouveau sa capitale à Nanjing : Pékin, contrôlée par les seigneurs de la guerre, et Wuhan, menée par Wang Jingwei, prétendaient également au statut de capitales.

La rude montée pour atteindre le tombeau
de SunYat-sen































Le 13 Décembre 1937, l'armée impériale japonaise conquiert Pékin et procède au bombardement stratégique de Nankin, la capitale officielle. La violence de ce bombardement et de celui de Guangzhou entraine une résolution de blâme de la Société des Nations à l'encontre du Japon. Durant l'occupation japonaise, un gouvernement fantoche, s'attribuant le nom de République de Chine, fut installé dans la ville. L'armée impériale japonaise y implanta également l'unité de recherche bactériologique 1644, une filiale de l'unité 731 où des médecins nippons pratiquaient des expérimentations sur des cobayes humains.

Entre deux lions, il est content!
Après la Seconde Guerre mondiale, le Kuomintang refit de la ville sa capitale. En 1949, l'Armée populaire de libération après avoir conquis Pékin avec le ralliement d'une grande partie des troupes du Guomindang, conquiert Nanjing, forçant le Guomindang à se replier à Taïwan, aidé par les États-Unis d'Amérique, mettant officiellement un terme à la République de Chine en Chine continentale. Depuis, Nanjing est la capitale provinciale du Jiangsu, et reste malgré tout la capitale officielle de la République de Chine basée à Taïwan.



video

1 commentaire: