Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

samedi 15 octobre 2011

La croisière s'amuse



Quand on entend "croisière", on imagine plutôt ça :


avec un capitaine beau à faire chavirer nos cœurs de midinettes et des paysages de rêve. Il faut tout de suite se ressaisir! Il y a d'autres croisières dans la vie. Des où ne voit même pas le capitaine et où les paysages traversés ne font même pas rêver (mais qui sont quand même drôlement bien). C'est de ça dont il question ici, une croisière sur le Huangpu.


Le Huangpu (黄浦江 ; pinyin : Huángpŭ Jiāng ; littéralement « rivière de la rive jaune ») est une rivière chinoise de 82.5 km qui traverse Shanghai. Elle est large en moyenne de 400 mètres pour une profondeur de 9 mètres. C'est le dernier affluent en rive droite du Yangzi Jiang (Yantze) à moins de 50 km de la Mer de Chine orientale. Il joue un rôle primordial dans la vie de la métropole lui offrant l'eau de "consommation courante" (terme plus approprié que "potable" qui est utilisé sur Wikipedia).

Nous avions pensé, en août 2010, que ce serait une bonne manière d'amener de la fraîcheur dans nos vies, mais n'avions pas trouvé de bateau autre que le ferry qui traverse le Huangpu en quelques minutes. Nous avons fait une tentative de croisière avec nos visiteurs d'avril, je l'appellerais un demi-succès. Il faut dire que le terminal des bateaux de tourisme venait d'être terminé et que nous avons un peu été baladés le long du Bund pour trouver le nouvel endroit. A ce moment-là, il était trop tard pour la croisière de trois heures. En une heure nous avons tout de même pu voir la ville d'une jolie manière.

C'est bien mal nous connaître que de penser que nous allions abandonner en si bon chemin. En juillet, nous avons remis ça avec nos visiteurs... de juillet. J'avais oublié mon appareil photo! Mais tout a bien joué, l'endroit du terminal, l'horaire, tout! Alors avec nos visiteurs de septembre, j'étais, cette fois, prête pour illustrer le voyage. Nous avions nos sandwichs, nos boissons, que la croisière démarre.

Cette croisière nous a mené du sud du Bund jusqu'à la mer de Chine, enfin plutôt en face de l'île de Changxing à travers le port de Shanghai. J'avais toujours envie de voir à quoi un port pouvait ressembler, Rotterdam, Hambourg, c'est un peu magique, non? Et voilà que Shanghai a dépassé en 2010 Singapour pour devenir le plus grand port de containers (Shanghai aime bien dépasser les autres...). Il y avait de quoi réjouir les mirettes.

video

Un départ en douceur avec vue sur le Bund (et commentaire en japonais, aussi)

On laisse la ville derrière nous...
... pour passer sous le pont Yangpu
Que le spectacle commence!
Et au passage revoir sa géographie


Et on en profite pour en dépasser des plus gros que nous
















 Un port de cette taille, c'est pas de la rigolade, quel univers fascinant!

video

Des hangars




Des structures de" lifting"


Un sous-marin


Des bateaux de guerre (avec munition)
Et bien sûr, des containers



Plus étonnant : une cloche!



La zone d'arrivée au port quand on vient de la mer
Un regard vers le large

 Au retour, prendre plus de temps pour observer la vie sur  l'eau, une autre ville...

 

Et pour eux, la croisière s'amuse vraiment.
Ils vont faire escale dans la ville

2 commentaires:

  1. Ehhh, mais elles ne travaillent pas beaucoup ces grosses grues rouges de la video!! C'est la pause ou quoi?? Ca doit être un spectacle assez fascinant que de regarder comment vit un port (et un port de cette envergure). Bon, notre petite croisière était déjà vraiment chouette pour découvrir Shanghai depuis l'eau, mais je pense que ça doit être encore bien différent que d'être entourée de scènes pareilles.... Voilà quelque chose à faire lors de la prochaine visite!!! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Mais pas du tout. Faut ouvrir l’œil, elles chargent du charbon, c'est fatigant de charger du charbon. J'avais aussi fait une video d'une grue qui chargeait des containers, mais à contre-jour ça ne donnait rien. Et, en effet, voir des sous-marins et des bateaux de guerre, c'est se retrouver en pleine bataille navale...
    Pas de souci, il y a de quoi faire lors de la prochaine visite...

    RépondreSupprimer