Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

samedi 14 janvier 2012

Pomme


Jeudi 12 janvier, 16 heures, Lujiazui, Pudong, Shanghai. J'étais à la recherche de dragons et je tombe sur une pomme!

video

Comme ce sujet n'est en rien prémédité, je ne suis pas préparée, je n'ai pas revu mes gammes. Maintenant je me suis renseignée, il ne s'agit pas de l'iPhone 4, mais 4S. Enfin, voyons! Qui est en vente depuis le vendredi 13 janvier, 3 mois après son lancement au États-Unis.


Moi, je croyais que le 4 faisait déjà partie du quotidien de la planète (sauf moi) et voilà qu'on en fait toute une histoire. En fait, c'est de la version S qu'il s'agit, nuance. Et ce S, semble-t-il, fait toute la différence, attise toutes les convoitises, des gens sont prêts à tout pour en détenir un exemplaire.

Ici, il y a trois manières de se procurer ce téléphone (mais je crois que ce terme ne s'applique plus trop à l'objet...) : passer une nuit dehors, payer un peu plus pour l'acheter au noir ou l'acheter sur internet mais devoir attendre une ou deux semaines supplémentaires.

Les gens que je vois appartiennent à la première catégorie. Ils sont arrivés et se sont enregistrés au moyen de leur carte d'identité avant de prendre place dans la file d'attente, certains depuis 9 heures du matin. Une telle attente, ça ne s'improvise pas, il faut être chaudement vêtu, manteau, bonnet, gants, avoir un stock de boisson chaude dans son thermos et, comble du luxe, avoir emporté sa chaise. Après mon départ, il semble que les familles des gens qui attendaient ont apporté aux plus chanceux de la nourriture et d'autres vêtements pour tenir le coup.

Je pensais que l'histoire serait classée une fois que tous ces braves auraient eu leur joujou. Penses-tu! Des joujoux, il n'y en a pas eu assez et ça a (un peu) mal tourné. Suite de l'histoire :

AFP - Apple a annoncé vendredi avoir suspendu la vente de l'iPhone dans ses magasins en Chine, afin d'"assurer la sécurité de (ses) clients et de (ses) employés" à la suite d'échauffourées lors du lancement de la dernière version du téléphone de la marque à la pomme.
"La demande pour l'iPhone 4S a été incroyable, et les stocks de nos magasins en Chine sont épuisés", selon le communiqué publié en début d'après-midi, qui précise l'iPhone reste diponible en ligne et chez les revendeurs autorisés.
"Malheureusement, nous n'avons pas pu ouvrir notre magasin de Sanlitun (à Pékin) à cause de la foule", a expliqué Apple.
Un porte-parole d'Apple a précisé à l'AFP que la vente de tous les modèles d'iPhone, et non seulement celle du dernier modèle 4S, a été suspendue dans les Apple Store en Chine: trois à Shanghai et deux à Pékin.
L'engouement pour les téléphones portables de la marque américaine est tel que des échauffourées ont éclaté vendredi devant le magasin du quartier de Sanlitun dans la capitale où étaient massés un millier de personnes, qui avaient attendu en vain pendant plusieurs heures vendredi matin dans le froid pour être les premières à acheter un iPhone 4S.
Des clients ont jeté des œufs contre la devanture du magasin, où le dernier né des téléphones de la marque devait être officiellement proposé aux clients à compter de 7 heures du matin.
Cette dépêche suscite tout de même deux réflexions :
  1. Pourquoi ont-ils lancé des œufs, et non des pommes?
  2. Quelle chance d'habiter à Shanghai et non pas chez ces sauvages de Pékin! Je rigole, c'est de bonne guerre...


Espérons qu'eux, ils l'ont eu leur téléphone!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire