Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

lundi 18 février 2013

Cebu, c'est où ?


Je l'avais dit en 2011, à cette époque, il nous faut du chaud et les Philippines c'est tentant. Nous nous sommes bien remis de l'absence d'avion à l'aéroport de Taytay, nous pouvions donc retenté une expérience. Pourquoi Cebu? Parce que nous nous y sommes pris relativement tard et que le choix n'était plus très vaste. Pourquoi pas?

En ville de Cebu
Cebu est situé au centre de l'archipel des Philippines, au sud de Manille, la capitale.



Cebu est d'abord une île étroite, densément peuplée (par les Cebuanos), s'étendant sur près de 200 kilomètres du nord au sud et sur une quarantaine de kilomètres d'est en ouest dans sa plus grande largeur. Elle est traversée, dans le sens de la longueur, par une épine dorsale montagneuse culminant à 1 108 mètres au mont Cabalasan. Son climat est tropical. Elle est entourée par 167 îles plus petites dont celles de Mactan, où se trouve l'aéroport et où nous avons séjourné.

Des terrains à louer ou à vendre comme celui-ci
sont nombreux à Cebu.
Intéressé(e) ? Il y a le N° de téléphone...
Cebu est l'une des provinces les plus développées du pays. La ville principale, centre administratif et deuxième zone portuaire des Philippines, est Cebu City. En incluant les villes adjacentes de Mandaue et de Lapu-Lapu (Mactan), l'agglomération dépasse les deux millions d'habitants et constitue le deuxième ensemble urbain du pays après celui de la capitale Manille. C'est est aussi la plus vieille ville des Philippines et elle a été le premier lieu de colonisation des Espagnols dans l'archipel. Deux ponts ouverts à la circulation routière et franchissant le bras de mer relient les îles de Mactan et de Cebu.


La basilica Minore del Santo Niño date du XVIe siècle.
Elle a été fondée par un prêtre augustinien à l'endroit où l'image du "Santo Niño",
une sculpture représentant l'Enfant-Jésus, fut trouvée par les explorateurs espagnols en 1565.
En 1735, le gouverneur de Cebu a ordonné sa construction en pierre dure au même endroit que l'ancienne.
En 1965, au cours du quatrième centenaire de la christianisation des Philippines,
le Pape Paul VI a élevé l'église au rang de basilique mineure.
Tout ça pour dire que les les Philippines constituent la principale communauté catholique de l'Asie.
80% des Filipinos sont catholiques; l'arrivée de missionnaires protestants américains, au début du XXe siècle,
a entraîné l'implantation de nombreuses organisations religieuses protestantes
et la religion islamique est pratiquée par 10% de la population (particulièrement au sud du pays).
L'île de Mactan se situe à quelques centaines de mètres à l'est de l'île de Cebu  et se partage entre la ville de Lapu-Lapu et la municipalité de Cordova. Nous étions à Lapu-Lapu, un nom que j'ai trouvé très exotique, sans en connaître le sens.

video
Une balade le long de la rue principale de Lapu-Lapu

Exotique peut-être, mais quand on sait pourquoi cette localité porte ce nom dépaysant, on déchante tout de même un peu. On veut savoir pourquoi ?


Lapu-Lapu a été considéré comme un héros philippin, symbole national de la résistance contre l'Espagne colonisatrice. Il est à ce titre cité, sous le nom de roi Kalipulako de Maktan, dans l'acte de proclamation de l'indépendance du peuple philippin de 1898, qui marque l'indépendance des Philippines vis-à-vis de la couronne d'Espagne après plus de trois siècles de colonisation.

Je me demande si "kasalo" signifie "maousse"
Bon, d'accord, mais nous voulons en savoir davantage. Pour cela, il faut remonter en 1521, quand Magellan est arrivé avec son équipe aux Philippines. Ils trouvent des paysages idylliques, les épices, les oiseaux multicolores, des indigènes qui semblent pacifiques. Une première escale a lieu sur l’île de Limasawa, où est dite la première messe, une seconde sur celle de Cebu où le roi Humabon se convertit au christianisme avec son peuple. Jusque là, tout va bien.


Lapu-Lapu, roi du minuscule îlot de Mactan refuse de se soumettre aux envahisseurs. Magellan mène une expédition contre lui en estimant que soixante hommes en armure dotés d’arquebuses peuvent vaincre des indigènes nus trente fois plus nombreux. Magellan tombe sous les coups, avec six de ses compagnons, le 27 avril 1521 : les guerriers de Lapu-Lapu se sont confectionnés des boucliers en bois extrêmement dur, résistant aux arquebuses, tout en s'armant de flèches empoisonnées dont le venin ont un effet quasi-immédiat.

On nous annonce un McDo, mais pas dans cette bâtisse
 Triste fin pour un navigateur qui a parcouru un bon bout de la planète (et qui a tout de même un détroit à son nom). Si on veut se renseigner sur la vie, l’œuvre et, surtout, les voyages de Magellan : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fernand_de_Magellan













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire