Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

lundi 16 avril 2012

Comment les Chinois apprennent le chinois...

Dans le métro...
Les photos de ce billet n'ont pas vraiment de lien
avec le sujet, sinon de figurer sur la même page !
" La langue forme l'esprit ", c'est le President d'alors Jiang Zemin qui l'a dit à Bill Gates en 1994 et il a continué en lui conseillant d'apprendre le chinois et sa culture pour une plus intense collaboration. Je ne connais pas la suite de l'histoire... Quelle entrée en matière !

Les langues occidentales avec leurs quelque 26 lettres sont basées sur le son. Les caractères chinois, au contraire, sont symboliques et porteurs de sens. Chaque caractère est écrit dans un carré et consiste en une partie symbolique (le sens) et une partie "son" (la prononciation). Parfois un caractère n'a pas de sens s'il est tout seul, parfois un caractère a plusieurs sens.

YOU CAN  NOT LOOK ME IN THE EYES
BECAUSE YOU TAIK DEHIND MY ROCK
Heureusement que j'ai dû attendre derrière
cette dame. Il m'a fallu du temps pour comprendre :
Vous ne pouvez pas me regarder dans les yeux
car vous parlez dans mon dos
Pour compliquer les choses, le mandarin a quatre tons alors que le dialecte cantonais en a neuf. Beaucoup de caractères ont le même son, mais des sens différents.

Il y a 40 000 caractères qui sont connus de nos jours. Un chinois moyen (avec éducation secondaire) sait en lire et écrire entre 1 500 et 3 000. Pour une personne avec une éducation supérieure, ces chiffres peuvent s’élever à 5 000, voire 10 000. Pendant les 6 premières années de leur scolarité, les petits Chinois bossent leur écriture, chaque jour apprendre des nouveaux caractères, chaque jour réviser les anciens. C'est seulement après qu'ils se mettent à avoir des activités de lecture et d'écriture.


Selon mes sources (Zhang Haihua/Geoff Baker, Think Like Chinese, The Federation Press 2008), tout ce travail a une influence sur le fonctionnement du cerveau. Un Chinois fait davantage travailler son cerveau droit. Une étude a démontré que, dans les premières 200 millisecondes, leur cerveau droit déchiffre les tons avant que le cerveau gauche ne s'attaque au sens. Dans les langues occidentales, on passe directement au cerveau gauche. Voyons ce que ce charabia signifie.



On voit ainsi que les Chinois appréhendent une situation en voyant l'image globale en premier avant de s'attaquer aux détails, de manière plus intuitive. On dit aussi que les Chinois pensent avec le cœur, d’ailleurs la partie inférieure du caractère chinois pour "penser"  est le caractère de "cœur".


Les choses sont pourtant en train de changer, merci qui? Merci la mondialisation. Le gouvernement essaie de promouvoir une éducation tournée vers les sciences et la technologie où une approche plus analytique est nécessaire. Pour l'instant, cette nouvelle manière de "penser" est encore réservée à une minorité de Chinois.

Je voyais mal comment illustrer ce sujet, à part mettre des photos de cerveaux, ce qui n'est jamais très esthétique. D’autre part, j'avais commencé à photographier des gens avec des textes en anglais improbables sur leurs vêtements, sans savoir comment je pourrais les exploiter. Mon cerveau a fait le lien. Entrer dans une autre culture n'est pas plus aisé dans un sens que dans l'autre !

Je n'ai pas photographié la fille qui avait "Juicy" sur les fesses
et qui a été à l'origine de cette idée. Mais je me suis demandée
si sa maman aurait été contente de comprendre ce qui était écrit.
Est-ce que "Passion" c'est mieux ?

1 commentaire:

  1. Ah, mais c'est la même chose ici! Combien de T-shirts ont des imprimés avec des mots ridicules en anglais, aux emplacements des fesses ou des seins?!

    RépondreSupprimer