Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

samedi 20 octobre 2012

Macao : l'hôtel de l'illusion


Je n'ai pas l'habitude de mentionner les hôtels dans lesquels nous descendons, à part s'ils sont exceptionnels, pour une raison ou une autre. A Macao notre guide de voyage l'indiquait clairement, il ne fallait pas compter trouver la petite auberge de charme. Alors, tant qu'à faire, nous avons choisi le maousse hôtel, quasi une ville.



Même Wikipedia le connaît, c'est tout dire : "The Venetian est un gratte-ciel construit en 2007. Il abrite un casino et un hôtel de 3 000 chambres qui est l'un des plus importants du monde. En 2008 c'était le plus grand casino et le troisième plus grand immeuble du monde. Il comprend notamment 350 boutiques, 30 restaurants, un centre de conférence, une salle de spectacle de 15 000 places. L'architecte est l'agence britannique Aedas qui s'est inspiré des constructions de Venise. Fin 2009 The Venetian était le deuxième plus haut immeuble de Macao. Les coûts de construction ont atteint 2,4 milliards de $, ce qui est très élevé pour un gratte-ciel." Je viens de lire que cet hôtel est si grand qu'on pourrait y mettre 90 jumbo jets

video

Question ambiance et décor, ils n'ont pas lésiné, gondoles, palazzi, piazze, tout y est. Les gondoliers chinois chantent en italien, on y mange des gelati... Dans le pays du faux, c'est très, très fort... et très américain, puisque les propriétaires le sont. Et tellement impressionnant que j'en suis soufflée.

A la réception, on nous distribue un plan de l'hôtel, bien utile...

Au rez-de-chaussée, c'est le casino. Une première fois dans un casino, ça impressionne. Forcément. La grandeur, le nombre de personnes qui jouent jour et nuit, d'ailleurs on ne doit plus savoir s'il fait jour ou nuit et les sommes déposées sur les tapis verts et envolées en quelques minutes.

Interdit de photographier, mais sur internet on trouve des
photos
  


J'ai un peu triché, furtivement, ça a marché une fois


video

Par contre, ici on ne m'a pas laissé filmer très longtemps
 une croupière électronique.


Je profite encore de mentionner que tout l'étage du casino est strictement surveillé, des caméras et du personnel en jaune tout partout. Inutile de vouloir entrer avec un chapeau et des lunettes de soleil.

J'avais peur de devenir dépendante, accro, de ne plus pouvoir quitter les tables de jeux jusqu'à la fortune ou la ruine totale. Il m'a suffi d'observer cette démesure pour constater que ce n'était pas mon monde, que je n'avais pas la moindre envie de me lancer, que je n'y comprenais rien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire