Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

mercredi 8 février 2012

Fête des lanternes


 

Au quinzième jour après le Nouvel An lunaire, PIF PAF, c'est la Fête des lanternes qui tombe juste sur la lune pleine du nouveau calendrier. En mandarin on l'appelle yuán xiāo jié 元宵节.

Plusieurs histoires pourraient être à l'origine de cette fête. Une d'entre elles est celle de Yuan Xiao, une jeune fille qui résidait au palais de l'empereur. Elle vivait dans le luxe, mais sa famille lui manquait, particulièrement au moment du Nouvel An, et il lui était interdit de les voir. Elle a élaboré un plan pour se glisser hors du palais. En expliquant à l'empereur que le dieu du feu l'avait contactée et lui avait ordonné de brûler toute la ville, elle lui a suggéré de décorer la ville de telle sorte que le dieu de feu pense qu'elle était déjà en feu.


L'empereur a immédiatement ordonné que des tas de lanternes soient illuminées et que pétards et feux d'artifice soient allumés. Pendant ce moment de confusion, la belle a pu aller rendre visite à sa famille. Quelle imagination... Et quel naïf cet empereur!

Cette fête met fin aux festivités du Nouvel An, quinze jours de pétards, il faut que ça cesse!


video
Depuis chez nous, le soir de la Fête des lanternes...
impossible de regarder un film !

Traditionnellement, les lanternes sont faites de bambou et de papier et peuvent prendre n'importe quelle forme et taille.





Shanghai n'est pas particulièrement réputée pour ses fêtes "traditionnelles". Cependant, j'ai vu que dans l'ancienne ville chinoise, dans la zone autour du jardin Yu, ce serait la fête et que je pourrais voir des lanternes, événement que j'ai totalement raté l'année passée. Alors, c'est parti, même s'il pleut et qu'il fait froid !

C'est ici qu'on peut acheter des lanternes
(un parmi tant d'autres...)
Je connais assez bien le coin, c'est par là que je vais acheter des cerfs-volants et autres chinoiseries. Sinon, les rues autour du jardin Yu sont plutôt des attrappe-touristes dans un décor qui se veut authentique, mais qui ressemble à un "village chinois" chez Disney.  Pas de doute, je suis au bon endroit, l'entrée est bien gardée, il faut payer! J'ai lu que c'était pour limiter la foule, je dis que c'est surtout pour avoir des sous car par ce temps il n'y a pas foule.


Mais des lampions, oui, il y en a des tonnes. Déjà dans les rues environnantes, et à l'intérieur c'est une débauche de lanternes, toutes plus belles les unes que les autres.

Je suis venue voir des lanternes alors je ne me perds pas avec toutes les tentations colorées, notamment des dragons, ou culinaires, beaucoup de tofu puant me semble-t-il... Je caille, alors j'écoute encore une fois “Gongxi Gongxi Gongxi Ni” et je retourne à la maison dans le bruit des pétards.



Dans notre quartier, une approche plus classique









Même notre immeuble arbore ses lanternes














2 commentaires:

  1. Comme elles sont belles toutes ces lanternes!!! C'est vrai que par ici, nous ne connaissons pratiquement que celles qui ornent les stands de nourriture chinoise lors de manifestations! Songez-vous vous lancer dans la collection de lanternes quand vous reviendrez, pour remplacer la collection de cage à oiseaux?? Bisou

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, je n'y avais pas pensé. Vraiment. Faut croire que j'aime bien m'être désencombrée et "collection" ne fait plus trop partie de mon vocabulaire. Mais maintenant que tu le mentionnes, je me dis que ce serait peut-être une bonne idée.
    Par contre, je ne me souviens pas du mot "revenir". Ça veut dire quoi?

    RépondreSupprimer