Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

mardi 29 novembre 2011

Xiamen 厦门 dans le Fujian

Xiamen
Gulangyu
 

Fin de l'année, solde de vacances à liquider, où aller? Bien sûr, il y a les endroits "classiques", Bali, Thaïlande et autres, mais moi j'ai envie de Chine parce que quand je regarde la carte je me dis que le temps passe et que nous n'avons encore pas vu grand chose. Donc Chine, oui mais où? On regarde la météo, c'est vite vu, ce sera direction sud.

Extrêmes températures à Beiergenhe en Mongolie intérieure le 13.11.2011, -30°C.
145 vols annulés. [Photo/Xinhua]
Fred propose Taiwan, mais est-ce vraiment la Chine? On se rabat sur Xiamen, juste en face. Il paraît que c'est joli et la TV nationale en anglais nous a passé pendant au moins 5 mois une pub sur le Fujian dont nous connaissions le texte par cœur. La province du Fujian, c'est justement où se trouve Xiamen. Et on dit que la pub ne sert à rien, tu parles! Je n'ai pas retrouvé cette pub, dommage, mais j'en mets une autre.


Alors c'est parti le 20 novembre direction Xiamen, 90 minutes de vol.

Bien sûr un aéroport très moderne
Xiamen 厦门 est une ville de la province du Fujian. Sa population était de 3,531,347 habitants en 2010 (la ville seule compte environ 1,8 millions habitants sur 136 km²). Elle était anciennement connue sous le nom d'Amoy, dénomination locale de la langue minnan, que lui avaient donné les premiers voyageurs européens. Les îles Jinmen administrés par Taiwan sont à moins de 10 km de la ville.


Un peu d'histoire? Bon, d'accord. C'est en 1387 sous la dynastie Ming qu'on a construit un fort pour se protéger des pirates. Près de 300 ans plus tard, ils l'ont servi pour barrer la route aux Manchus. En 1541, les premiers étrangers, principalement des Portugais, sont arrivés à Xiamen, intéressés par le commerce du thé. Guerre de l'opium, Traité de Nanking, comme partout. Xiamen est devenu un des cinq ports (Shanghai, Canton, Ningpo, Fuchow et Amoy) autorisés à commercer avec le monde. C'est par là que les missions protestantes sont arrivées en Chine. Les Européens se sont installés sur la petite île Gulangyu, en face de l'île principale de Xiamen. De nos jours, Gulangyu est connue loin à la ronde pour son architecture.

La rue principale de Xiamen
Le Fujian comprend de nombreuses majorités ethniques.
Est-ce que ces gens sont des Hakka?
Toute la région a été occupée par les Japonais pendant la 2e guerre mondiale et les Communistes ont repris les terres en 1949, sauf Jinmen qui allée aux Nationalistes de Taiwan. C'est sur Wikipedia que j’ai trouvé ces infos, where else?


Nous avons choisi de poser nos sacs sur Gulangyu. Il faut donc s'y rendre en bateau. Il y a des traversées rapides et nombreuses, mais je me suis trompé de guichet et nous avons eu droit à une "croisière" (avec commentaires et même chansons du commentateur) autour de l'île avant de pouvoir débarquer.

video







Eh bien, c'était encore plus joli que nous l'avions imaginé. Nous avons parcouru l'île dans tous les sens en nous extasiant devant tant de belles villas et en faisant des pauses dans ses nombreux cafés.

video

Les dames joueuses de tambour de la vidéo
Et les Blues Brothers, version Chine 2011 avec i-pad
Encore un endroit qui voudrait être reconnu!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire