Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

vendredi 9 décembre 2011

Marché d'antiquités de Dongtai Lu





















Des marchés de rue, étonnamment, il n'y en a pas tellement, contrairement aux marchands qui vendent tout et n'importe quoi dans la rue.

Celui de Dongtai Lu vaut donc le coup de s'y rendre, plus par l'ambiance de la rue que pour les "bonnes" affaires qu'on pourrait y faire. Il ne faut pas trop se fier au nom. Il y a plus de copies que de vraies antiquités, donc les acheteurs devront s'exercer à négocier les prix pour faire leurs emplettes de statuettes, baguettes, vieux disques, photos, lanternes, porcelaine, Mao sous toutes ses formes et autres articles vintage. Un exercice parfois délicat pour nous étrangers. A vrai dire, je n'ai toujours pas le mode d'emploi pour discuter les prix. Sauf que maintenant je comprends les prix donnés aux Chinois, alors je peux dire : "Hé, ho, j'habite Shanghai, alors ne me donne pas ce prix pour touristes en me disant que c'est un prix d'ami!" Non, mais! Après, je ne vais pas au bout du bout, ce qui pourrait prendre des heures, parfois pour quelques centimes. Je perds la face, et alors?








On reprend le vieux slogan
Douceur de vivre

video




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire