Pour qui? Pour quoi?


A peine arrivée, j'ai eu envie de rédiger et d'illustrer nos découvertes et notre nouvelle vie. Pour ceux que ça intéresse, mais aussi pour nous, des fois que nos mémoires nous jouent des tours.

mardi 21 juin 2011

Le coupe-gorge



Ce "coupe-gorge" est un lilong entre Fuxing Zhong Lu et Nanchang Lu. Il n'a donc pas de nom. Puisque c'est un lilong, je crois qu'on donne simplement son numéro. Nous l'utilisons souvent pour aller prendre le métro. Une description de lilong se trouve ici.

Mais pas tout au début que nous étions dans les parages, on n'osait pas trop, on avait l'impression qu'on arrivait chez les gens (comme c'est tellement étroit, c'est Fred qui lui a donné ce gentil surnom).

Souvent, quand on l'emprunte du sud au nord,
il y a cette vendeuse de DVD (on va dire des copies,
plutôt que des faux, parce qu'ils sont vrais et marchent en principe bien).
Et puis un jour, dans un moment d'égarement, Fred a déclaré qu'il allait emprunter cette allée comme raccourci pour aller prendre le métro.C'est vrai que sur le chemin "normal", par les rues, on se tord un peu les pieds parce que les réparations sur les dalles sont irrégulières. Il y a aussi tous ces platanes. Alors quand on ajoute du monde, avec parapluies (quand il pleut ou quand il fait du soleil), des vendeurs, des vélos et des clims dégoulinantes à éviter à tout prix, le trajet peut devenir périlleux. Et il l'a fait, je veux dire, il a pris le coupe-gorge. Sur la base de son rapport détaillé, je me suis aussi lancée et depuis, de jour ou de nuit, par soleil ou par pluie, on n'hésite plus.

Petit voyage au pays du coupe-gorge.

Juste après, sur la droite, des tas de fruits
qui nous mettent de bonne humeur
Et quand le magasin est fermé,
qu'est-ce que c'est triste!
(pendant les fêtes du Nouvel An chinois)








  








 
Et juste après, une fois les poubelles dépassées,
un club de nouilles...









En face, un endroit bien coloré.
Serait-ce un studio de photos?
Avec un restaurant? Ça se pourrait bien!
Il a des petites allées d'habitations
de part et d'autre où les gens se retrouvent
volontiers pour partager leurs repas

Des badauds bien sympathiques

Et nous voici déjà au bout du coupe-gorge...

... accueillis par la vapeur
des vendeurs de jiaozi (raviolis)

Et un petit film pour clôturer notre promenade:

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire